Edgar Morin

E.MorinPhilosophe, anthropo-sociologue et directeur de recherche émérite au CNRS, Edgar Morin a été président de l’Agence européenne pour la culture. En 1994, il reçoit le Grand Prix International de Catalogne pour l’ensemble de sa contribution au développement des valeurs culturelles, scientifiques et humanistes.
L’unité de la recherche d’Edgar Morin est dans le souci d’une connaissance ni mutilée ni cloisonnée, qui puisse respecter l’individuel et le singulier tout en l’insérant dans son contexte et son ensemble. Dans ce sens, il a effectué des recherches en sociologie contemporaine (L’Esprit du Temps, La Métamorphose de Plozevet, La Rumeur d’Orléans). Il s’est efforcé de concevoir la complexité anthropo-sociale en y incluant la dimension biologique et la dimension imaginaire (L’Homme et la mort, Le Cinéma ou l’homme imaginaire, Le Paradigme perdu).  Il énonce un diagnostic et une éthique pour les problèmes fondamentaux de notre temps (Pour sortir du XXème siècle, Penser l’Europe, Terre-Patrie).

La Méthode :
MORIN, Edgar 1977, La Nature de la nature (t.1), Paris, Seuil. Nouvelle édition, coll. « Points », 1981.
MORIN, Edgar 1980, La Vie de la vie (t.2), Paris, Seuil. Nouvelle édition, coll. « Points », 1985.
MORIN, Edgar 1986, La Connaissance de la connaissance (t. 3), Paris, Seuil. Nouvelle édition, coll. « Points » 1991.
MORIN, Edgar 1991, Les idées (t.4), Paris, Seuil.
MORIN, Edgar 2001 L’identité humaine (t.5), Paris, Seuil.
MORIN, Edgar 2004, La Méthode, ( t.6), Ethique, Paris,  Le Seuil.

MORIN, Edgar 2007, L’an I de l’ère écologique, dialogue avec Nicolas Hulot, Taillandier, 2007.
MORIN, Edgar 2006, Le Monde moderne et la question juive, Paris Seuil, col. « Non conforme ».
MORIN, Edgar 2005, Culture et Barbarie européennes, Paris, Bayard.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *